PHILIPPE DAVID CONJUGUE LA PASSION AU PRESENT !

Le présent avec l'Alfa GTV6 groupe A en VHPHILIPPE DAVID CONJUGUE LA PASSION AU PRESENT !

Pour les amateurs de rallyes, le nom de Philippe David leur évoquera certainement l’épopée rallyes des années 80-90. A cette époque, Philippe était coéquipier au côté de pilotes comme César Baroni, Jacques Panciatici ou de journalistes de renoms tel que Christian Vella, le fameux rédacteur en chef de la grande époque des AUTO MOTO sur TF1!

Philippe David a débuté en rallye en 1985 dans une Alfa Romeo GTV6 avant d’intégrer l’équipe officielle ALFA ROMEO France en 1986 aux côtés de Jacques Panciatici. Il poursuivra ensuite sa carrière aux côtés de César Baroni chez FORD France et LANCIA France.

Philippe David et Jacques Panciatici ont sillonné ensemble les routes de France et de Navarre, au volant de la fameuse Alfa Romeo 75 V6, en bataillant pour la victoire face aux BMW et autres FORD. Rien de tel pour cimenter une solide amitié qui n’a cessé de se renforcer au fil du temps !

Pour Philippe cela a été une évidence dès leur première rencontre :

« Je voyais passer Jacques du bord des routes où à chaque passage il soulevait l’enthousiasme des spectateurs. C’est lors d’un rallye Monte Carlo, où il avait réalisé une grande performance, que je me suis promis d’aller le voir pour lui proposer mes services. J’ai tenu ma promesse et six mois plus tard j’étais à ses côtés et depuis on ne s’est plus quittés, c’est devenu mon meilleur ami, un ami de qualité que peu de personnes connaissent vraiment ! »

Si Philippe David a été un grand coéquipier, qui a fréquenté les meilleurs pilotes de sa génération, il avait aussi dans ses gênes des qualités de pilote que Jacques Panciatici avait décelé depuis bien longtemps, notamment au cours des reconnaissances où il lui laissait quelques fois le volant :

« On était en reconnaissance du rallye du Mont Blanc et à l’époque on avait des « mulets » identiques à nos voitures de course. Philippe aimait bien nous ramener à l’hôtel et ce soir-là il m’avait impressionné par sa facilité et sa vitesse. Je lui avais même dit qu’il devrait penser à prendre le volant. Le temps a passé et aujourd’hui il a franchi le pas, je suis très heureux pour lui ! »

Après avoir mis un terme à sa carrière de coéquipier en 1994, avec 1 titre de vice-champion d’Europe et de nombreuses victoires en championnats du Monde, d’Europe et de France, Philippe a créé son entreprise de BTP dont il est le PDG.

Le passé avec l'Alfa 75 V6 Groupe A Jacques Panciatici et Philippe DavidToujours passionné de rallyes et ami proche de Philippe Bugalski, il est resté en contact avec le monde du sport automobile. Philippe a d’ailleurs pris le volant en quelques occasions, non sans succès, avec notamment avec une belle 10ème place au scratch au rallye de La Sainte Beaume sur une Alfa Romeo 75 Turbo Groupe N devant des voitures plus beaucoup plus puissantes!

Alfa Romeo, la marque qui l’a révélé au grand public et avec laquelle il a connu ses premiers succès, il n’en fallait pas plus pour voir Philippe revenir à ses premiers amours.

Il pilote aujourd’hui avec brio une Alfa Romeo GTV6 dans les rallyes VHC. Avec son moteur V6 à 60° développant 218 ch, un couple de 25 mkg, sa boite de vitesse taille droite à crabots, son autobloquant et ses freins ventilés, l’Alfa GTV6 est une arme redoutable.

Elle a été construite entièrement par le GIACO RACING basé à Grasse. Ce préparateur s’est spécialisé dans la construction, la maintenance et la motorisation de véhicules anciens. Fort de ses années passées à préparer les Alfa Roméo Officielles au sein du GEMA Racing, Philippe Giacomello a souhaité mettre son expérience de la course au service des passionnés de voitures anciennes.

Le GIACO RACING est devenu depuis le rendez-vous incontournable des heureux propriétaires de ces « drôles de machines » qu’on appelle VEHICULES HISTORIQUES DE COMPETITION » !

Philippe Giacomello a fait de Philippe David son leader incontesté et incontestable !

Jacques Panciatici, son ami et ancien pilote chez Alfa Romeo France le décrit comme : « un surdoué du pilotage qui s’est révélé sur le tard et qui va en étonner plus d’un !»

Ce que ne dit pas Jacques Panciatici, c’est que Philippe a dans l’idée d’entrainer son vieux complice au Tour de Corse Historique, organisé par Yves Loubet son ancien équipier et ami chez Alfa Romeo, ou au Monte Carlo Historique pour reformer le duo magique de la grande époque qui a tant fait plaisir aux nombreux spectateurs qui s’en souviennent encore.

Philippe David avec sa gouaille habituelle veut encore conjuguer la passion au présent !

.

01

Vous aimerez aussi...

Translate »